Accueil conficulture Klimt (Gilles Néret)

Klimt (Gilles Néret)

0
0
3,000

Voici un petit livre que j’ai lu il y a peu de temps, dans le train qui me ramenait de Paris, (ce détail à son importance, comme vous le verrez par la suite).

 

Klimt (Gilles Néret) dans conficulture schubert_Klimt

 


 

 

 

 

 

 

Je vous met un peu de musique « contemporaine » de l’artiste et « inspiratrice » pour Beethoven :

 

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

 

 

l_02436914 dans Lectures

Je vais tout de suite vous expliquer ce qui ne m’ a pas plut dans le livre (se sera fait) :

Il n’est pas franchement bien écrit. Je dirais soit mauvaise traduction soit style « facile » (mais pas les femmes). En plus les légendes des tableaux sont un doublons du texte. Or je pense que déjà le texte sur chaque tableau présenté est très succin, et déjà relativement insuffisant, alors le lire deux fois, donne un relan de médiocrité à ce livre (en dessous des Taschen que j’ai pu lire).

 Ceci dit c’était quand même très intéressant ! Probablement parce que l’oeuvre de Klimt est palpitante d’interet et de beauté, mais aussi parce que j’ai trouvé l’ensemble ahurissant… J’ai été bleuffé, de m’apercevoir à quel point j’étais passé à coté du sens des tableaux… Complétement à coté… Je ne savais rien des femmes de Klimt, de sa principale préoccupation en peinture et finalement ne connaissait que les plus connus… J’avoue qu’une fois à Venise, devant un de ses tableaux je m’étais dit « Mais c’est quoi ça ? Il doit y avoir un message sexuel », mais je n’avais pas approfondit.

 

.                  43247331klimt-11-jpg  

 

 

Le livre a quand même une structure intéressante, il est même très clair, le sujet est traité de manière chronologique avec des thématiques transversales ( symbolisme sécessionniste et femme fatale,  le kaléidoscope magique…) Il ne lésine pas sur les illustrations… et ça c’est bien!!!

 

.        klimt068   

 

 


 

Je ne vais pas vous reprendre chaque thématique (rassurez vous). Juste exposer les points qui m’ont surpris (le tout dans les limites de ma compréhension de profane).

 

 

klimt1901

 

Les Femmes fatales :

 

L’oeuvre de Klimt est principalement centré sur la représentation des femmes. Ce qui à l’époque choque les viennois c’est sa représentation qui mélange La femme icône et Les catins, la puissance féminine est représentée dans toute sa séduction, dans tout son plaisir. 

 

Finalement il réunit en un tableau 2 stéréotypes de La femme, (les annulant ainsi tous les deux) en lui donnant un autre mystère beaucoup plus inquiétant. Ce qui donne des femmes prêtes à l’amour, ou jouissant. Il utilise des symboles de la mythologie, mais aussi toute une symbolique autour de l’onde, de l’eau, des femmes de leur plaisir.

 


 

 klimt-gustav-biscie-dacqua-ii-2401972

 

Freud est amplement cité dans cet ouvrage et des analogies sont faites, mais je n’ai pas bien compris les rapports profonds… A part tout art est érotique… La sexualité explique tout… Fascination de la mort et fascination sexuelle :

 

Eveil sensuel ici :

 

klimt3

 

Vie et mort ici, ou indifférence des vivant à la mort ?

 

.      klimt-LaVieEtLaMort

 

Hors ça n’explique pas pourquoi, à un moment données toutes les femmes de Klimt ont eues la même expression lointaine, semblant attendre quelque chose…

 

Le baiser, le tableau le plus connu est finalement un des rares tableaux ou l’homme est représenté en position de « force »(selon les interprétations… Disons que c’est un des seuls tableaux ou cette interprétation est possible) or c’est le plus connu… Moi ça m’intrigue. Pouquoi avons nous retenu celui-là? Pourquoi quand on parle de Klimt on pense à ce tableau ignorant que c’est une « pseudo-exception » dans son oeuvre ?

 

Je vous met deux autres tableaux que le jeune garçon (environ 11 ans) assis à coté de moi dans le train a particulièrement aimé (mais je vous garde son préféré pour la fin). Je précise qu’au départ, j’avais commencé à réviser un poly tout plein de photos pathologiques au niveau des zones génitales féminines, mais je me suis apercue qu’il regardait plus que moi… Du coup j’ai sortis de quoi le confi-culturé, j’étais vraiment plein de bonnes attentions pour combler son ennui (il jouait avec son ticket de train, parents pas très prévoyants!) : Et puis bah il a découvert en même temps que moi…

 

danae-by-klimt   

 

Klimt s’est aussi frotté au mouvement cubiste (avec de bien plus belle couleurs que Braque (mais ce n’est que mon humble avis de profane), et puis il a aussi été impressionné par Toulouse Lautrec et a changé pour un temps sa palette :

 

25908_Chruch_in_Cassone_f               puzzle-puzzle-en-bois-1000-pieces--victorian-edition-klimt-le-chapeau-noir-de-plumes_2868516-2868516

 

Je vous met aussi une de mes préférée qu’il a fait dans un moment ou il délaissé le doré, influencé alors par le fauvisme :  

 

.                                      lady-with-hat-gustav-klimt.1200755781

 

Puis je ne vous aurai finalement pas dit grand chose mais cet article doit se finir … J’ajoute juste que j’ai commencé à comprendre des trucs au sujet de l’abstraction, le symbole, et la représentation (mais c’est pas encore enclenché dans ma tête), grâce à ce tableau :

590px-gustav_klimt_046

Je crois que l’habit ici, par son accumulation de symboles, n’est plus représentation, mais pure abstraction, d’ailleurs on en oublis la représentation des symboles… Ah bon il y a des symboles sur cette image ?

J’en profite pour vous dire que la femme de Klimt était créatrice de mode, et Klimt lui dessinait les motifs de ses habits… 

klimt31                                        54542734klimt-gustav-sea-serpents-iv-7000545-jpg

Voilà je ne vous parle pas de la différence entre sa peinture et celle des impressionistes, mais elle existe ! Ses petits points ne sont pas les même que ceux de Van Gogh et Monet. Ses points sont confondus d’une autre manière, ils sont ornements, absence de personnage, ils sont en eux même abstractions et motifs (enfin bon on s’emballe pas, c’est peut être complétement faux, c’est ma compréhension de la réponse).


00000528


Mais il existe un autre point (parmis les points) commun avec Monet et les impressionnistes : l’influence japonaise. Décidément il va falloir lire un livre sur les estampes japonaises, en plus je me suis fait calmer récemment par un étudiant en art à ce sujet (et tout plein d’autres, mais j’avais rien demandé… et j’essayais même pas de me la péter).




Sur la peinture kaléidoscope qui entre autre n’ a pas de perspective, et qui est une de ses techniques ou art d’ailleurs… Je me suis dit qu’ Hundertwasser qui était viennois aussi, avait une palette, elle aussi riche en couleur,  et une peinture sans perspective… Mais la ressemblance s’arrête la, je ne crois pas qu’il y ait de verticalité du regard… ca fait donc juste une raison supplémentaire d’aller à Viennes.

.                  779px-Gustav_Klimt_026

Je termine par l’image qui a skotché mon petit voisin de train :

.                                  Klmt7

  • IMG_20210831_211638

    Electrise-Me 1 : Helena Hauff, Kliment, Milena Sergueeva

    Hello ! Je te parle de sons, j’ai décidé de prendre 3 artistes par articles de ma pl…
  • 0001-5579794220_20210808_194233_0000

    Chocolat bis

    35 ans, un cheveu blanc, quelques amants Ils ont les yeux chocolats Ils sucrent ma vie d&r…
  • IMG_20210620_094733

    La fête

    Se passer de toi. Sur un peu plus d’années que de doigts…   Une absence mais à…
Charger d'autres articles liés
  • IMG_20210831_211638

    Electrise-Me 1 : Helena Hauff, Kliment, Milena Sergueeva

    Hello ! Je te parle de sons, j’ai décidé de prendre 3 artistes par articles de ma pl…
  • 0001-5579794220_20210808_194233_0000

    Chocolat bis

    35 ans, un cheveu blanc, quelques amants Ils ont les yeux chocolats Ils sucrent ma vie d&r…
  • IMG_20210620_094733

    La fête

    Se passer de toi. Sur un peu plus d’années que de doigts…   Une absence mais à…
Charger d'autres écrits par Usure pas triste
Charger d'autres écrits dans conficulture

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Encore quitter

Une inspiration, le bleu du ciel Un message étincelle Déployer mes ailes Enfourcher cette …