Accueil conficulture Le cavalier bleu… et l’expo Paul Klee

Le cavalier bleu… et l’expo Paul Klee

1
0
16

Alors voilà j’ai un problème… J’ai trop de choses à écrire sur ce blog… J’ai donc décidé de regrouper, en emballant le tout dans un même torchon…

Mais ca donnait un vilain marron du coup j’ai retiré 2 autres sujets (Raphael et les Fripperies du Marais qui feront l’objet d’un autre article). 

J’ai aussi vaguement hésité à vous glisser le plaisir de rejouer au Loups garous, mais comme c’est rapide on va dire : « ca c’est fait »… et ça faisait trop longtemps et c’est vraiment génial et j’adore toujours et je veux rejouer! Allez encore !!!

Il reste donc 2 sujets l’expo Paul Klee au musée de l’Orangerie (Paris) et le taschen du Cavalier bleu que ma poétasse-girl préférée m’ a offert… 

Alors je commence par vous dire qu’il y a des liaisons (entre les deux sujets)… Paul Klee s’étant intéréssé au cavalier bleu et ayant fricotté avec Franz Marc…

Le cavalier bleu... et l'expo Paul Klee dans conficulture Franz_Marc_003



Bon je ne vais pas vous faire un petit historique de l’almanach, je vous conseil de lire ce livre à la place… Je vais juste vous parler de mes impressions, qui parfois ce rapproche de la réflexion… Bon la pour le coup c’est plus de l’observation…

Vous ai je déjà dit que l’été dernier à l’occasion d’un petit tour en Italie j’ai lu un livre sur le futurisme ? Et que même si je sais qu’il n’est pas très « in » de préférer le futurisme au cubisme (2 livres lus le même été) et ben j’ai kiffé Boccioni, Carrà et Marinetti d’ailleurs c’est pour ça que ce blog est doté d’une âme (comprenez ici une raison de déraisonner ) = Manifest Nomber one. (En fait j’ai crée le blog le même jour que la lecture de ce livre sur le futurisme).

Donc bon en voyant les peintures de Franz Marc je suis tombé en comparaison :

1 Boccioni

 dans Lectures

2 F. Marc :

franz-marc-tiger dans paris

C’est peut être pas bien choisi d’ailleurs… Mais y a tout une partie du cavalier bleu qui par sa palette dans les verts et dans la force se dégageant des formes représentées… Sauf la cinétique!!! me direz vous (et vous avez raison).

380377

Mais bon quand même c’est troublant et puis F. Marc était lui aussi très enthousiaste à l’idée d’une bonne guerre, comme ces futuristes frolâtant alors avec le fascisme. Je voudrai pas dire mais mis à part le mouvement dans ces images … Et bien non justement je vais pas le dire ! (quel retournement … n’est ce pas ?) En fait j’ai compris un truc, malgré une palette très proche, une force dans le trait, une énergie sans équivoque, la démarche artistique n’est pas la même… Le futurisme est sur la simultanéité, son expression tandis que le cavalier bleu et plus particulièrement Franz Marc est sur l’expression d’un accomplissement de l’art, une transcendance de l’art. (alors là je vous dis c’est made in Us-bitch). les couleurs ne servent pas les mêmes dessins…

D’ailleurs j’aime bien les théories des couleurs élaborés qui semblent être les premiers barreaux de l’échelle de l’abstraction.. (avec l’abandon du figuratif, passant plus ou moins par des constructions cubistes), j’aime bien parce qu’elles changent selon les artistes, elles sont les clefs qui leurs ouvrent l’abstraction. (pour le mouvement du cavalier bleu).

kaempfende_formen

2 tableaux des 2 membres fondateurs (Marc et Kandinsky)

tableau-avec-l-arc-noir-vassily-kandinsky


Ce petit livre m’a mis en appétit au sujet du peintre Robert Delaunay, je l’avais croisé entre Braque et Picasso (dans le livre sur le cubisme) et j’avoue qu’il m’avait pas particulièrement transcendé la masse… En fait je m’étais dit tient c’est dommage qu’il n’y ait pas de couleur dans ce mouvement… visiblement j’étais passé à coté de Robert Delaunay puisque il a inspiré (notamment par ses couleurs) presque tous les artistes du Cavalier bleu.

Delaunay_Les_Fenetres_Simultanees_1912

Je sais qu’il faut que je vous parle de Kandinsky celui qui dans le mouvement a le plus réussi ou cherché à se dégager du figuratif, celui qui a probablement le plus conceptualisé l’art et qui nous permet aujourd’hui de penser voir de respirer, mais j’ai pas encore tout bien compris alors quand j’aurai un peu mieux saisi je reviendrai à la charge… je vous met une fausse abstraction, qui illustre le rapport entre la musique et le cavalier bleu…

impression-iii

Et je vous dit avant d’en venir à Klee que j’ai découvert : Jawlensky (qui a visiblement était de son vivant plus influent que Kandinsky)

d1310466r

jawlensky3

ET donc maintenant l’expo sur klee au musée de l’orangerie :

Très décevante! Je connaissais Klee grâce à ce livre mais aussi grâce à un autre livre sur le surréalisme … et là que vois je ???(gratuitement cela dit = premier dimanche du mois) 16 pauvres petites oeuvres entourées de grandes phrases biographiques comme les musées savent les écrire… D’accord c’était une collection … D’accord c’était sur le fin de sa vie donc bcp de dessin à traits noirs… Mais tous les tableaux étaient riquiquis… mornes et tristes!

La seule chose vraiment intéressante c’était son journal intime qui était ouvert sur une page ou il parlait de sa démarche, de son travail… et là j’ai trouvé qu’il envoyait du lourd. Il y avait une sorte de prise au sérieux complétement improbable et complétement nécessaire tout à fait sidérant!

Je vous met un tableau que j’aurai aimé voir :

2419553410056012404S500x500Q85

Voilà et c’est pas tout à fait finis … Car « le clou du spectacle » de l’Orangerie (dixit la personne avec qui j’ai fait un tour dans le reste du musée) c’est les 8 tableaux immenses des Nymphéas de Monnet, j’en suis encore toute retournée… et vous savez quoi ca me donne envie de lire un truc sur l’impressionnisme et l’abstraction!

dsc02488.jpg

dsc02490.jpg

 

Dans un autre futur article j’espère avoir le temps de vous expliquer que Michel Onfray est un mauvais qui se touche la cervelle et chie comme une mouche. (je suis en train de lire « la théorie du corps amoureux »…)

 A la relecture je crois que cet article n’aura pas de lecteurs… mais bon j’en profite pour dire que je change de rengaine! Et comme Robert (cette grande Dame de la chanson)…

« Je préfère mourir incomprise que passer ma vie à m’expliquer. »


 Je vous joint mon nouveau planning de juillet… il manque toujours twilight… arf!

juillet3.jpg

 

 






  • Retour

    Les retours ont ce gout terrible du regret, s’achève et reprend une forme de vie. Dans ce …
  • Et si je reprenais…

    Et si je recommençais à alimenter ce blog ? Pourquoi multiplier les blogs ? Pourquoi multi…
  • Été 2015 #merci

    Cet été, il a fait chaud! Chaud dans mon coeur, chaud dans mes heures! Et cette chaleure e…
Charger d'autres articles liés
  • Retour

    Les retours ont ce gout terrible du regret, s’achève et reprend une forme de vie. Dans ce …
  • Et si je reprenais…

    Et si je recommençais à alimenter ce blog ? Pourquoi multiplier les blogs ? Pourquoi multi…
  • Été 2015 #merci

    Cet été, il a fait chaud! Chaud dans mon coeur, chaud dans mes heures! Et cette chaleure e…
Charger d'autres écrits par Usure pas triste
Charger d'autres écrits dans conficulture

Un commentaire

  1. electroclite

    8 juillet, 2010 à 9:16

    au contraire, j’espère qu’il sera lu (par centaine)! Merci l’usure pour l’exposékisscool

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’album de janvier : La Reproduction

Arnaud Fleurent-Didier : La Reproduction Je vous ai déjà parlé de France Culture, une chan…