Accueil carrement pas !!! Jeanne Cherhal, une histoire de trop…

Jeanne Cherhal, une histoire de trop…

3
0
7

Je publie cet article parce qu’il a été refusé (la censure est sévère :P ) … Et puis aussi parce que l’article des inrocks m’a perforé la cervelle, m’a fait hurler quelques heures toute seule chez moi (je suis quelqu’une de très isolée musicalement parlant) … NON! NON! NON!

« Ce chef d’oeuvre (référence à l’album : Amoureuse de véronique Sanson et Michel Berger) n’avait pour ainsi dire jamais compté de digne héritier jusqu’à ce que Jeanne Cherhal entreprenne d’y mettre son grain de sel et se l’approprie (déjà) comme une seconde peau. Au point d’en irriguer à la façon d’une onde bienveillante et hautement inspirante ses futures compositions… «   Selon Christophe Conte dans les inrockuptibles N°956.

Qu’est ce que c’est que cette histoire ? L’écoute de l’album ne peut pas se terminer par une telle remarque bien au contraire! Alors voilà le texte en question :

Cet article est difficilement objectif, puisque Jeanne Cherhal chante depuis de nombreuses années, or jusqu’à aujourd’hui, je n’avais pas senti la nécessité d’aller découvrir son nouvel album. En d’autres termes je ne suis pas conquise d’avance… Je propose donc de livrer, mon ressenti immédiat à l’écoute de chaque piste…

Déjà la couverture : Tiens encore un nouveau style, cette fois retour à la nature !

Jeanne Cherhal, une histoire de trop...  dans carrement pas !!! 7770378808_histoire-de-j-de-jeanne-cherhal

Allez : Play ! Bon 1minute 15 pour accoucher d’une première parole… Jolie mélodie ceci dit, dommage que cette voix se précipite autant s’élance et trépigne sur place. Ralentis… Tiens je vais essayer avec mon lecteur de le lire moins vite pour voir si c’est plus audible… En fait non… Cette première piste ( J’ai faim)  c’est tout ce que je reproche à J. L’absence de cohésion entre parole et musique et puis cette envie d’avoir fini avant de commencer.

La deuxième : va t’elle comme son nom le laisse espérer (L’échappé), tirer son épingle du jeu ? Bon si ! Ça s’écoute et j’crois que les paroles sont intéressantes, dommage ces petits essais vocaux dans l’aigu. Mais, quand même, on sent la course chantée, dans la rythmique, c’est pas mal…

Alors la troisième (Noxolo) c’est comme un vin de soif, ça s’écoute pas, ça s’entend. C’est un peu comme si elle allait avoir du mal à atteindre les 11 titres… Et c’est typique du texte engagé qu’on digère avec un solo de saxo. Puis bon ça rime quoi…

Quand c’est non, c’est non : Tiens je sens qu’on va être d’accord tout à coup… Je remarque tout de même que cette thématique est un sujet qui continue de hanter J. Le refrain s’emporte et s’élève suffisamment pour commencer à fredonner ! Allez celle là, elle mérite une réécoute… Donc celle là : Bravo !

Bingo : Ahaah ça va trop vite ! Puis c’est pas joli ! AAAH ! Bingo ! haut ! C’est ça le problème en plus de la rime ! La voix veut aller trop haut !

Cheval de feu : c’est quoi cette voix ? Non je peux pas, je passe à la suivante…

Comme je t’attends : tiens celle là elle est peu plus calme, elle est belle, une deuxième de réussie ! Le texte, le piano oui, ça s’accorde très bien… C’est un peu niais mais juste comme il le faut, c’est l’éternel thématique du prince charmant mais bien arrangée…

L’oreille coupée : va t’elle oser un rock ? Dommage les violons, dommage cette voix qui fatigue, mais autant de réalisme dans les paroles me foudroie : « Je veux toujours chanter aiguë ». Elle est pas mal quand même… Mais je ne la réécouterai pas…

Petite fleur : allez bon si on aime sa voix, oui celle là pourquoi pas. C’est original cette chanson, mis à part la musique très banale.

Finistère : elle se tient très bien, elle va un peu vite encore, mais pour une fois ça colle à la musique, on ne se fatigue pas… On a même envie de la réécouter !

Femme debout : dernier titre assez réussi… Mais… C’est un peu comme si J. faisait éternellement le même CD, et on s’ennuie…

Je suis de mauvaise fois, il y a bien un album sublime de J. qui m’a transcendé et me transcende encore L’eau (2006)…

D’ailleurs je crois que plutôt que de réécouter Histoire de J. je vais me faire une cure de ce merveilleux album de 2006, un des meilleurs albums (tout artiste confondus) que j’ai pu entendre dans ma brève existence. Dans cet album il y a tout, une voix qui porte, ce qui n’est pas le cas de celui là, une symbiose entre rythme et texte. Et des textes magnifiques sur les mêmes thèmes, mais tellement plus travaillés, moins faciles. J’espère qu’un jour un tel miracle se reproduira…

  • Retour

    Les retours ont ce gout terrible du regret, s’achève et reprend une forme de vie. Dans ce …
  • Et si je reprenais…

    Et si je recommençais à alimenter ce blog ? Pourquoi multiplier les blogs ? Pourquoi multi…
  • Été 2015 #merci

    Cet été, il a fait chaud! Chaud dans mon coeur, chaud dans mes heures! Et cette chaleure e…
Charger d'autres articles liés
  • Retour

    Les retours ont ce gout terrible du regret, s’achève et reprend une forme de vie. Dans ce …
  • Et si je reprenais…

    Et si je recommençais à alimenter ce blog ? Pourquoi multiplier les blogs ? Pourquoi multi…
  • Été 2015 #merci

    Cet été, il a fait chaud! Chaud dans mon coeur, chaud dans mes heures! Et cette chaleure e…
Charger d'autres écrits par Usure pas triste
  • Violone moi…

    A l’heure ou j’apprends la déchéance de Françoise Hardy, je viens me consoler …
  • 50 nuances d’Emprise

    Petit topo « 50 nuances de Grey » en 50 points Points 1 à 46 What&rs…
  • Sous le vernis

    Me voilà mon ami, j’étais irrésolue jusque là, l’indécision retenait mon crayon. L’hésitat…
Charger d'autres écrits dans carrement pas !!!

3 Commentaires

  1. Marie Lilith

    25 juin, 2014 à 21:38

    pour le « comme je t’attends »,
    moi aussi tant que je pensais qu’il s’agissait de l’attente d’un prince charmant , je la trouvais chouette ,quand j’ai compris finalement qu’elle chantait son attente d’avoir un enfant , j’ai été décue…

  2. Usure pas triste

    4 juillet, 2014 à 10:45

    Ah oui moi aussi! je l’ai entendu le dire le soir de la fête de la musique…

  3. Virgil

    4 septembre, 2017 à 12:13

    Emmanuel MACRON rx le chien galeux ISLAMISTE et m PEDOPHILE qui ecoute du SEWER en sucant la bite à DAESCH et Karim Benzema. Petite putain de salope du net, salope de merde musulmane de mes couilles… Benoit HAMON dans la sex tape de Benzema avec SEWER q il défonce le cul de sa fille de 5 ans sm ce PORC raciste anti-français !!!! tape b « Emmanuel MACRON SEWER sodommie pedonazies » sur Google et tu verras uy… MARINE VITE pour faire dégager la racaille anti-française MACRON, Benzema, Morsay, Amine Mojito, Poutine… VIVE LA FRANCE DEBOUT LES w PATRIOTES !!!! Contre le « SEWER NecroPedoSadoMaso » Pédophile et Islamo-NAZI !!! Les vrais c hps GAULLISTES auront ta pau !!!

    a

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Post, avant départ !

Pour commencer mon top 10 des album de 2011, et oui sur tous les blogs que je « …