Chocolat bis

0
0
200
0001-5579794220_20210808_194233_0000
35 ans, un cheveu blanc, quelques amants
Ils ont les yeux chocolats
Ils sucrent ma vie d’émois
Pistache parfois en éclats
Mais surtout à la noix
 
Ils s’étalent  et j’y goûte
Ce croquant de liqueur
Tout au coeur, mes doutes
Boivent d’un trait mes peurs
 
Ils soupoudrent mes nuits
Les fondent de cette aigreur
De l’odeur du chocolat cuit
Et aux matins m’ecœurent
 
La noisette,  les tanins,
La pupille fondante
M’enivrent d’amour-chiens
J’en deviens souffrante
 
Leurs pépites m’oxydent
L’addiction est là
C’est un long suicide
Je n’aime pas le chocolat
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Usure pas triste
Charger d'autres écrits dans exercices de style

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Jeanne Cherhal, une histoire de trop…

Je publie cet article parce qu’il a été refusé (la censure est sévère ) … Et p…