A ta mesure

Passe le temps, s’efface ton sourire

l’ardoise a la noirceur de leurs ricanements.

Désespérément ton cœur les toise

Le définitif d’une séparation

obscurément mine ton histoire

En panne, soufflé, contré mais révolté

Tu laisse derrière, tu refoules, tu retiens

cris , larme, rage, tempête et souvenirs

Mais n ‘oublie pas dans ta mesure

d’autres à tes cotés se tiennent

Ils veillent et la joie maintiennent

Passe le temps s’esquisse ton sourire

ardoise à venir s’emplira

De merveilles et de soleil

Même si l’amour est mauvais pour conter l’amitié

Il  contre le danger des trahisons et inimitiés.

Chers Amis

A ta mesure
playlist ici

Laisser un commentaire