Du fond

C’est au détour d’une danse

qu’a pris forme ma transe

A des messages vides de sens

J’ai accroché ma dépendance

 

Des idées des rêves à foison

M’ont fait perdre mon amont

et j’ai voulu ma belle saison

de tristesse et de vaines sensations

 

Aux abords de la rue de l’espérance

A commencé ma triste errance

Moi sans racine et sans essence

J’ai perdu mon indépendance

 

Tout s’illumine de toi à mon tréfond

Je crevérai de cet ultime rebellion

Mais pour la beauté j’effacerai ton nom

et pour le mien je vivrai de déraison.

Laisser un commentaire