En vrac…

Tellement truc que l’on ne choisit pas!

Que moi je voudrais toi! 

Ça serait mon initiative tu vois ?

Ma contribution au monde de l’émoi 

T’en penses quoi?


La nuit, sans toi elle s’ennuie.

La nuit, sans toi je me nuis. 


A ma sœur de cœur :

« Si je me damne c’est que sans toi je suis sans valeur. »


 

 

Peu importe les rumeurs,

ton cœur, mon cœur vont s’encanailler de beauté.

Il n’y a de compromission sans bonheur.


 

Quand je parle de toi je vois bien que l’on ne me comprends pas,

mais à quoi bon conter à d’autres ce que je ressens pour nul autre?




Laisser un commentaire