Eprise de toi hélas

La beauté dont tu émanes
M’illumine m’anéantis de toi
Moi si loin de tes heures
Éprise

 

Déstabilisée mais avec ardeur
avec la maladresse du désespoir
Je blesse mon cœur profane
de toi

 

Mes sentiments tressent l’immortel malheur
et entoure, enserre ma vie
L’amour de toi jamais ne se fane
Hélas

 

Éprise de toi hélas.

2 Commentaires

  1. Kyo

    1 août, 2010 à 17:58

    Salut!
    Dans ce registre, je crois pas que tu puisses faire mieux que les paroles des chansons de « feverish ».

  2. Usure pas triste

    2 août, 2010 à 8:47

    tu vois je suis pas sure… ;)

Laisser un commentaire