Chocolat…

Tes yeux sont du chocolat!

tu as sucré février d’émoi,

 saupoudrés de toi, les autres mois.

Tu as fondu mon cœur de cette aigreur

qu‘a le chocolat, et je m’écœure

de n’avoir jamais goûté de toi,

tout en me brûlant de toi!

Alors je t’en prie,

boit d’un trait ma vie!

Vide-la de son sens

délivre la de ma dépendance!

Je n’aime pas le chocolat!

Laisser un commentaire