S’il fallait…

Si il fallait une absence

Je te retrouverai

 

Si il fallait une incidence 

Je te viserai

 

Si il fallait une correspondance

Je t’atteindrai


Si il me fallait un sens

Je te choisirai


Si il me fallait une appartenance

Je te supplierai


Si il fallait une dissonance

Je me déclarerai


Si il fallait une désobéissance 

Je t’embrasserai


Si il fallait un plaisir immense

Je te déshabillerai

 

Si il fallait une transe

Je te gouterai

 

Si il fallait du silence

Je me baillonnerai


Si il fallait une pénitence

je te lécherai

 

Si il fallait une dépendance

Je te savourerai


Si il fallait plus intense

je te parcourrai


Si il fallait une souffrance

je me forcerai


Si il fallait une jouissance

je nous unirai


Si il te fallait l’abstinence

je me tuerai


Si il me fallait une démence

tu as gagné…


Si il fallait une transcendance

Je te l’avouerai


 

Un commentaire

  1. electroclite

    1 mai, 2010 à 14:27

    ♥♥♥

Laisser un commentaire